Roses

Roses est une localité typiquement méditerranéenne, avec une grande tradition touristique et maritime.

L’enceinte de la Ciutadella (Citadelle) est une visite obligée. Déclarée ensemble historique-artistique en 1961, cette Citadelle abrite des vestiges de différentes époques et occupations. Le fort militaire, avec la monumentale Porta de Mar (Porte de la Mer), est une enceinte de style Renaissance qui s’étend sur 131 480 m2 et dont la construction remonte à 1543. À l’intérieur se trouve un important gisement archéologique qui correspond aux vestiges de la cité grecque de Rhodes fondée en 776 avant J.C. par les rhodiens, un quartier grec datant du IVe au IIIe siècle avant J.C. et qui correspond au moment de l’apogée de la ville, les restes de la ville romaine du IIe avant J.C. au VIe siècle de notre ère, le monastère de style roman lombard avec son église Santa Maria du XIe siècle, et d’autres éléments découverts et datant du XIXe siècle.

Habitée par l’homme depuis l’Antiquité, Roses offre également un itinéraire mégalithique parmi les plus complets et impressionnants de la Costa Brava. Trois grands dolmens sont l’héritage laissé par les premiers habitants des lieux: le dolmen de la Creu d’en Cobertella (3000-2700 avant J.C.), celui du Llit de la Generala (3200 avant J.C.) et celui du Cap de l’Home. Le dolmen de la Creu d’en Cobertella, qui est le plus grand de Catalogne, date du Néolithique et a été déclaré monument historique-artistique en mars 1964. Il comprend une grande galerie, une dalle supérieure de quatre tonnes de 5,2 mètres de long sur 2,45 de large et 2,14 de haut. Cet itinéraire sur les origines de la localité permet également de découvrir les deux menhirs de la Casa Cremada qui datent du quatrième et troisième millénaire avant J.C. : la ciste de la Casa Cremada qui avait eu un usage funéraire comme les dolmens, et la grotte-dolmen du Rec de la Cuana datée de 2500 ans avant J.C.

Le château de la Trinitat domine la pointe de la Poncella sur les hauteurs du phare de Roses. Ce complexe militaire, qui date de 1544, a été construit sous le règne de l’empereur Charles Quint. Il a la forme d’une étoile à cinq pointes, avec des arêtes angulaires très prononcées pour assurer une protection suffisante contre les projectiles ennemis. Ses dimensions sont considérables, avec des murs de plus de 2 mètres d’épaisseur.

Le castrum wisigoth, qui se trouve dans le bourg de Puig-rom, a été construit au cours du VIIe siècle pour défendre les lieux, mais malgré la solidité de la fortification, il n’en reste aujourd’hui que les ruines. Sa finalité était purement stratégique. Il a été déclaré Bien Culturel d’Intérêt National en 1963.

Le château de Bufalaranya, construit vers le Xe siècle, est singulier de par les motifs que forment ses dalles disposées en forme d’épi (ou opus spicatum). Il se trouve au sommet d’un rocher, près de la route allant de Roses à Cadaqués.

De l’ancienne église paroissiale Santa Maria, consacrée en 1796, il ne reste plus que l’abside, le transept et la coupole.

La Casa Mallol, un immeuble de style Art Nouveau catalan (Modernisme) sur la place Catalunya, a été construite en 1906 par l’architecte Joan Marès. Sa façade possède une tribune avec plusieurs ouvertures, des petites colonnes et des motifs floraux en relief. L’intérieur permet de découvrir des plafonds ornementaux, des éléments en fer forgé et quelques vitraux récemment restaurés. Cet immeuble accueille aujourd’hui l’hôtel de ville.

www.visit.roses.cat/

roses-cami-de-ronda roses-platja-9cm roses-pesca roses-foto-corner-turism

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR